Incidence du refus par le salarié d’une nouvelle affectation malgré une clause de mobilité

Incidence du refus par le salarié d’une nouvelle affectation malgré une clause de mobilité

Le refus du salarié de se rendre sur une affectation provisoire dans le cadre de l’application d’une clause de mobilité figurant à son contrat de travail peut constituer une faute grave.

Source : Actualités du droit
Lire la suite >